David Bihanic, designer-researcher

Memories of Deportations

Testimonies of deportees — Nazi concentration camps and killing centers of European Jewry

“Mémoires des Déportations” (Memories of Deportations) is a web application project, dealing with historical material, produced and directed by “l’Union des Déportés d’Auschwitz” (UDA) with the support of “la Fondation pour la Mémoire de la Shoah”, “l’Institut National de l’Audiovisuel” (INA), “la Mairie de Paris” (The City Hall of Paris) and “la Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives” (DMPA) of the department of National Defence. This project highlights a memory-based heritage from victims of Nazism, last survivors of the war and concentration camps.

The testimonies of deportees are all geolocalised on the European scale and displayed on a web-based map, shedding light on a dark episode of the human history. These are supplemented by a number of historical reports and documents on the places of internment, the detention centers, the concentration and extermination camps — a precious material for education of the youngest citizens; the project is intended to be primarily a medium for transferring collective memory from one generation to another, in order to know, and never forget, the horror of what happened.

Within the framework of this digital project, I’ve been in charge of the webdesign and data design expertise.

The final version of the project (in its french version only, at the moment) will be launched in September 2017.

In french

« Mémoires des Déportations » est un projet applicatif de nature historique produit et réalisé par l’Union des Déportés d’Auschwitz (UDA) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, de l’Institut National de l’Audiovisuel (INA), de la Mairie de Paris et de la Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives (DMPA) du ministère de la Défense. Celui-ci met en valeur un patrimoine mémoriel, émanant de victimes du nazisme, rescapés et survivants des deux déportations (résistante-politique et juive).

Les témoignages, géolocalisés à l’échelle de l’Europe, offrent un éclairage sensible sur l’histoire des lieux d’internement, des camps de concentration et centres d’assassinat des Juifs d’Europe. Ils sont accompagnés de documents, informations historiques et outils didactiques au service de l’éducation des jeunes citoyens européens.

Participant d’une connaissance accrue de cette période funeste de l’histoire humaine, ce projet d’archivage numérique entend également faire œuvre de mémoire collective (contre la concurrence des mémoires). Plusieurs associations, amicales de camps ont proposé des contributions : Bergen-Belsen, Buchenwald, Dachau, Mauthausen, Neuengamme, Sachsenhausen pour n’en citer que certains d’entre eux.

Pour ce qui me concerne, je fus chargé de la conception graphique de la carte de données ainsi que du jeu de pages complet. Ma tâche première fut de tracer le cadre de consignation-consultation des diverses données disponibles privilégiant à parts égales l’efficacité fonctionnelle, l’agrément de lecture et la tempérance visuo-graphique (limitation de la prégnance visuelle des éléments et composants eu égard au sujet ici traité).

La publication du projet dans sa version finale (et en version française uniquement) est prévue pour septembre 2017.

Copyright © David Bihanic - All rights reserved.